Aller au menu principal Aller au contenu principal

Généalogie

 

Faire sa généalogie est un « métier d'enquêteur »

 

Patrimoine Bécancour, l’histoire locale et l’histoire des familles visent un seul et même objectif; celui de savoir qui nous a précédés puisque nos gestes s’en imprègnent. Sur le plan personnel c’est intéressant de connaître ce qui a été avant nous; autant chez nos ancêtres que dans leurs coutumes au quotidien, on peut retracer des faits et gestes posés il ya quelques années voir des décennies. Pourquoi nous avons un  intérêt pour l’ébénisterie, la couture ou autres métiers ou passe-temps?  Il se peut que ces gestes au quotidien de parents, oncles ou tantes nous aient façonnés au point que nous voulons répéter ces mêmes gestes.  Pour se réaliser, se démarquer dans notre communauté et participer à bâtir notre communauté actuelle.

 

 

En généalogie, on peut soulever le voile de sa propre quête identitaire : les ancêtres, l’histoire de famille et l’histoire locale. Une telle vision élargie de la généalogie permet une approche plus complète et plus diversifiée qui dépasse la simple connaissance des liens de parenté entre des personnes. De cette façon, un chercheur sera incité à compléter et à enrichir sa démarche de recherche en mettant à profit la diversité et la richesse des informations et des ressources disponibles.

 Faire sa généalogie est un «métier « d’enquêteur ».  La rigueur est une qualité primordiale pour mener à bien une telle enquête. Il est possible d’être accompagné c’est pourquoi nous tenons à offrir une programmation de formation spécifique.


Famille Bergeron

Albert, Calixte, Curé Joseph, ‘Mémée Calixte, (Alida Rheault) Marie Bergeron, 2ème rangée, Pépé Déneri, Maria  Dora et Arthur, toutes ces personnes ont du être photographiées lors de la journée d’ordination de l’abbé Joseph Bergeron vers le 25 juillet 1924, probablement chez pépé Calixte, rang du lac à Précieux-Sang.